AccueilServices municipauxPrévention des incendies

Prévention des incendies

Votre adresse est-elle bien visible ?

Les services d’urgence perdent trop souvent de précieuses minutes à chercher.

plan_evacution

Le plan d’évacuation de votre domicile

  

 

 

 

Avertisseurs de fumée

Il est obligatoire d’installer des avertisseurs de fumée à chaque étage, incluant les sous-sols, et de s’assurer de leur bon fonctionnement en tout temps. Les avertisseurs de fumée doivent être installés entre les chambres et le reste de l’étage ou dans le corridor. Il est recommandé de changer les piles tous les six mois. Vous pouvez, par exemple associer le changement d’heure au remplacement de la pile de votre avertisseur de fumée.

Les avez-vous vérifiés ? Sinon, prenez quelques secondes pour le faire et quelques sous pour changer les piles. Ils pourraient vous sauver la vie !

Entretien d'un avertisseur de fumée

Le décret d’application de la Loi sur l’obligation d’installer au moins un avertisseur de fumée

Installer un avertisseur de fumée ne suffit pas pour assurer votre protection, il faut également « veiller à l’entretien et au fonctionnement de ce dispositif » tel que le précise le texte de la future loi portant sur l’obligation d’installer un avertisseur de fumée.

Un avertisseur mal entretenu peut se déclencher à tort, tardivement ou pas du tout !

Testez régulièrement votre avertisseur de fumée

Tous les mois, appuyez sur le bouton « test » de votre avertisseur de fumée afin d’en vérifier le bon fonctionnement.

Le signal doit se faire entendre immédiatement.

Il est possible d’utiliser la fumée d’une bougie que l’on éteint pour simuler une détection et un déclenchement, ou s’il y a un fumeur dans la maison, de la fumée de cigarette sur le détecteur.

La temporisation est de 1 minute environ, et la sirène s’arrête d’elle-même.

Faire cette vérification une fois par an ou lorsque toute la famille s’est absentée plus de sept jours de la maison.

Dès que l’alarme retentit, il faut chasser la fumée pour ménager la pile.

Nettoyez votre avertisseur de fumée

Afin d’éliminer les particules de poussière et garantir une protection maximale, il faut passer l’aspirateur sur les fentes latérales de l’avertisseur, avec éventuellement une brosse douce, et nettoyer l’extérieur du capot à l’aide d’une éponge ou d’un chiffon humide.

IL est recommandé de procéder à cette opération 2 fois par an. Cette fréquence de nettoyage pourra augmenter si la pièce est poussiéreuse.

S’il n’est pas sur secteur, il faut changer la pile du détecteur de fumée tous les ans.

Pour se rappeler ce changement, choisir par exemple une date anniversaire d’un membre de la famille, un jour de changement de saison ou d’heure.

Remplacer la pile lorsque l’avertisseur émet des signaux sonores intermittents, ce qui signifie que la pile est trop faible.

Remplacez votre avertisseur tous les 10 ans

Il faut remplacer un détecteur de fumée au moins tous les dix ans. Vérifiez sur l’emballage de votre avertisseur quelle durée de vie lui est attribuée.

Notez ces renseignements, avec la date d’installation et gardez-les avec les papiers de votre assurance habitation par exemple afin de pouvoir vous y reporter si nécessaire.

Avertisseurs de monoxyde de carbone

Le monoxyde de carbone est un gaz toxique responsable de plusieurs intoxications chaque année.

L’intoxication au monoxyde de carbone peut entraîner des séquelles irréversibles ou la mort.

Contrairement à de nombreux gaz, le monoxyde de carbone est invisible et inodore. Il n’irrite pas non plus les yeux ou les voies respiratoires.

Seul un avertisseur de monoxyde de carbone peut vous alerter de sa présence.

Ramonage des cheminées

Les propriétaires sont responsables de s’assurer que le ramonage a été effectué annuellement.

Feux de cuisson

La majorité des incendies causés par des appareils de cuisson sont occasionnés par la friture d’aliments – ne faites jamais cuire d’aliments sans surveillance.

Visites de prévention

Dans le cadre du schéma de couverture de risques, le service de sécurité incendie procèdera à des visites de prévention afin de faire des recommandations et d’effectuer une collecte de données pour recenser les risques potentiels de chaque résidence et de chaque commerce du territoire. Ces mesures ont pour but de faciliter le travail des équipes d’intervention en cas d’alerte.

Ces visites sont effectuées par une équipe de deux pompiers. Advenant votre absence lors de leur passage, un document vous indiquera la façon de communiquer avec nous afin de prendre un rendez-vous.

Feu à ciel ouvert
Avant d’allumer un feu à ciel ouvert, vous devez au préalable obtenir un permis de brûlage auprès du directeur de sécurité publique au 1754, Route 148.

Veuillez prendre note qu’un nouveau règlement de brûlage a été adopté et que désormais, tout feu à ciel ouvert nécessite un permis, peu importe le temps de l’année et qu’une vérification des lieux doit être faite au préalable. A cela s’ajoute les pouvoirs de la SOPFEU.

SOPFEU et danger d'incendie

Pour recevoir le danger d’incendie des régions qui vous intéressent, rendez-vous au www.sopfeu.qc.ca, à la page danger d’incendie et abonnez-vous. De plus, le site internet de la SOPFEU renseigne, en tout temps, sur les mesures préventives en vigueur et le danger d’incendie.